Les effets thérapeutiques du cannabis médical

Effets thérapeutiques du cannabis médical pour lesquels il est prescrit :


  • Soulager la douleur

L’activation du récepteur CB2 grâce aux cannabinoïdes stimule la libération des endorphines*, communément appelées hormones du plaisir (c’est en fait un neurotransmetteur*). Ces endorphines vont agir sur les récepteurs opiacés* pour ainsi, empêcher la perception de la douleur.


  • Traiter la sclérose en plaques

La sclérose en plaques est une maladie affectant le système nerveux qui détruit la gaine de myéline (structure qui entoure et protège les fibres nerveuses). L’utilisation du THC permet une réparation des tissus légèrement atteints. Il empêche ainsi la manifestation de spasmes* liés à la sclérose en plaques.


  • Augmente l’appétit

L’hypothalamus*, fait partie du système cérébral fortement complexe qui contrôle l’appétit. Les THC a des effets stimulateurs sur les récepteurs CB1 dans l’hypothalamus*. Ils vont ainsi augmenter l’appétit du patient. Les patients atteints de certaines maladies comme le SIDA ressentent un dégoût envers la nourriture. L’augmentation de l’appétit est expliquée par le fait que les cannabinoïdes offrent une meilleure perception du goût des aliments, le patient va ainsi manger avec plus de plaisir.


  • Calme les nausées et les vomissements

Les patients atteints d’un cancer subissent une chimiothérapie*. C’est un traitement qui utilise divers substances chimiques pour traiter le cancer. La chimiothérapie est un traitement très lourd dont les effets secondaires provoquent des nausées et des vomissements. Certaines études ont montrées que le THC calmait les nausées et les vomissements. Cependant, il n’a pas été démontré comment. Notre hypothèse laisse à penser que le THC intervient au niveau du cerveau, qui contrôle la sensation de nausée.


 

Autres effets thérapeutiques connus :


  • Apaiser l’asthme et les inflammations

 

asthme-resume.png

Des études ont montré que le THC joue un rôle de bronchodilatation. En effet, il lutte contre la bronchocontriction qui caractérise l’asthme. Il favorise ainsi la circulation de l’air dans les voies respiratoires du patient. On a aussi constaté que le CBD apaise les inflammations dans la trachée qui sont provoqués par l’asthme. Cet effet anti-inflammatoire est dû aux récepteurs CB2. Des recherches ont  démontré que le CBD a une influence sur la concentration des cytokines. Les cytokines sont des substances sécrétées par les lymphocytes T (ce sont des cellules immunitaires). Elles ont un rôle de messagers essentiels à la communication des cellules immunitaires. Cependant, un taux trop élevé de ces cytokines peut provoquer des inflammations. Le CBD réduit la quantité de ces cytokines, en bloquant la sécrétion anormalement importante de cytokines des lymphocytes T. Il réduit ainsi l’effet inflammatoire.


Traiter le glaucome

Le glaucome est une maladie qui affecte le nerf optique*, il peut entraîner des pertes de vision et même la cécité. Le glaucome est lié à une pression intra-oculaire* trop élevée (30 à 40 mmHg contre 10 à 21 mmHg pour les personnes saines) qui endommage les fibres du nerf optique*. Cette pression intra-oculaire* anormalement élevée est associée au dysfonctionnement de l'évacuation du liquide présent dans le globe oculaire. Des études ont montré que les cannabinoïdes diminuaient la pression intra-oculaire (grâce aux récepteurs cannabinoïdes présents aux niveaux des yeux) en facilitant l'élimination du liquide intra-oculaire.

 

  • Réduire les tumeurs du cancer

Des chercheurs ont constaté que le THC réduisait la taille des tumeurs*. Le THC produirait dans les cellules cancéreuses un processus d’autophagie* qui « digère » certains éléments de la cellule comme les mitochondries. Cela provoquerait ainsi, la mort de la cellule cancéreuse. Le THC est introduit dans la tumeur* par une intervention chirurgicale.


Ces effets thérapeutiques du cannabis médical font encore l'objet d'études plus minutieuses. Les scientifiques essaient de comprendre plus précisément le mode d'action des cannabinoïdes sur notre corps afin de provoquer ces effets.

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site